L’homme qui plantait des arbres

gionopar Mitsiko Miller, cpc

« Quand je réfléchis qu’un homme seul, réduit à ses simples ressources physiques et morales, a suffi pour faire surgir du désert ce pays de Canaan, je trouve que, malgré tout, la condition humaine est admirable. Mais, quand je fais le compte de tout ce qu’il a fallu de constance dans la grandeur d’âme et d’acharnement dans la générosité pour obtenir ce résultat, je suis pris d’un immense respect pour ce vieux paysan sans culture qui a su mener à bien cette œuvre digne de Dieu. »

C’est le dernier paragraphe de la nouvelle de Jean Giono, L’homme qui plantait des arbres. On dit d’elle qu’elle est une parabole écologique. Pour moi, cette histoire évoque surtout l’importance de l’action positive, des petits gestes au quotidien – empreints de convictions – qui, à la longue, transforment le milieu dans lequel nous vivons.

Elle rappelle que dans mes moments de découragement, lorsque je me sens paralysée de tristesse en constatant comment bien des adultes (bien intentionnés) traitent les enfants, il est en mon pouvoir de faire quelque chose. Je peux mettre mes convictions en action: celles de voir et d’apprécier la sagesse des enfants – petits et grands, de collaborer avec eux en reconnaissant leurs compétences, et en leur laissant ressentir que je crois qu’ils sont dignes d’amour et de respect tels qu’ils sont.

Cette allégorie m’aide à me rappeler qu’à travers mes petits gestes, je ne suis pas impuissante du tout. Je peux créer du positif, un cœur à la fois.
Car j’ai le pouvoir d’élever des enfants qui n’auront pas à se remettre de leur enfance. J’ai le pouvoir de donner l’exemple d’une autre manière de voir les enfants et de communiquer. J’ai le pouvoir de questionner les médecins, enseignants, psychologues et de possiblement faire pousser en eux, le doute de ce qu’ils prennent pour acquis.

:)

Maintenant, imaginez. Si nous sommes des milliers à semer ces graines*, comme Elzéard Bouffier, chacun dans notre coin de pays, qu’est-ce qui serait possible? Imaginez!

Bon visionnement :)

Mitsiko Miller, cpc

——

*C’est ce que le livre Blessed Unrest de Paul Hawken illustre. Nous sommes des milliers à créer le changement sur cette planète. :)

Mitsiko Miller est coach et mère parfaitement imparfaite de deux maîtres zen. Avec Projet famille en harmonie, elle accompagne adultes et enfants à vivre leur harmonie. Suivez son blogue.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s