L’art de l’essentiel en famille

par Mitsiko Miller

Loreau_FR

Imaginez vivre avec l’essentiel. Aucun toutou, casse-tête ou pièce Lego (la pire torture est de marcher pied nu, sur un bloc :S) tapissant le plancher à ramasser. Aucun sermon à faire pour le rangement de jouets. Moins de petites culottes à plier, de repas complexes à préparer, moins de ménage, moins d’heures dans des files d’attente. Ah…. Imaginez des moments de véritable détente. Un pur délice. Le temps de s’étirer le matin en se levant (D’accord!! Oui, je rêve en couleur. C’est pratiquement mission impossible avec des petits enfants). Ne serait-ce pas magique et merveilleux?

C’est pourtant quelque chose que nous pouvons aisément faire en choisissant de vivre simplement. Moins de bébelles. Moins de vêtements. Moins de jouets. Moins de vaisselle. Moins d’activités. Plus de paix et de temps pour souffler au quotidien!
Selon Dominique Loreau, grande dame de la simplicité et auteure de L’art de l’essentiel, le minimalisme nous permet, entre autres, de ralentir notre rythme de vie, de rester centré et de vivre plus de bonheur. En somme, goûter à la douceur, la légèreté et la tranquillité d’avoir l’esprit libre de tracas, de stress et de choses à faire.

L’art du mujo
L’art de la simplicité selon l’auteure, c’est choisir de vivre avec peu et réviser notre rapport avec soi et les choses, selon le précepte zen du mujo:
• Vivre de façon naturelle, libre de tout poids excessif
• Dépenser notre argent avec style et raffinement
• Ne pas laisser la banalité du quotidien nous démunir du sens de la vie
• Développer nos propres goûts et redécouvrir notre propre créativité
• Supprimer tous les détails encombrants de la vie, vivre avec authenticité en refusant l’artificiel, les tensions et tout ce qui dilue notre énergie et éparpille notre pensée

Vivre plus avec moins : épurer
Si je vous ai donné le goût de vous lancer dans la lecture des livres de Loreau, je vous préviens tout de suite : vous aurez sans doute une folle et incontrôlable envie de vous débarrasser radicalement de tout le superflu que vous possédez dans votre maison et votre vie.

Se débarrasser du superflu : faire le tri
14539997_4213475Avez-vous vraiment besoin de 4 sets de vaisselle? Vingt-sept vestes? Trois paires de bottes? Dix bibelots qui accumulent la poussière? Vos enfants ont-ils vraiment besoin d’accumuler tous les Trashpack ou tous les livres de la collection de livres du Chat assassin? N’est-ce pas plus de choses à ranger, nettoyer et gérer?

Voici les conseils de Loreau :
• Conservez que ce qui est exactement ce que vous voulez et que vous aimez pleinement
• Soyez conscient de ce qui vous est vraiment nécessaire
• Faites l’inventaire des choses inutiles dont vous ne vous servez pas
• Ne gardez que l’essentiel, le pratique et le beau
• Dressez des listes de ce qui sera donné, vendu, jeté ou offert à ses amis

La lecture de son livre L’art de l’essentiel nous invite à plonger à l’intérieur de soi pour se poser des questions profondes au sujet de notre relation avec soi et le monde dans lequel nous vivons. Au même titre que la Simplicité volontaire de Serge Mongeau a été une lecture qui a radicalement influencé mes choix de vie, L’art de l’essentiel fait le point sur la façon de consommer. Dans mon cas, la lecture a permis d’approfondir ma réflexion sur ce que nous souhaitions véhiculer comme valeurs à nos enfants et comment les sensibiliser davantage aux méfaits de la surconsommation.

Mes suggestions pour sensibiliser nos enfants à la consommation
• Faites de listes de souhaits plutôt que d’acheter sous l’impulsion du moment.
• Ne gaspillez pas. Congelez les restants d’un repas, donnez vêtements et objets superflus à des amis qui sauront les apprécier.
• Invitez la réflexion: pourquoi ai-je envie d’acheter cette chose? Que m’apportera-t-elle de plus? En ai-je réellement besoin?
• Utilisez le principe « un objet rentre, un objet sort » et invitez vos enfants à bien y réfléchir avant d’acheter quelque chose de nouveau.
• Parlez de publicité avec vos enfants : son but est ultimement de vendre des produits – souvent, en créant de faux besoins.
• Parlez des effets de la surconsommation dans le monde et de son impact sur notre planète. Je recommande de visionner L’histoire des choses sur YouTube avec eux.


• Faites des rotations de jouets à toutes les saisons en rangeant une partie dans un placard.
• Organisez des ventes de garage avec vos enfants pour qu’ils trouvent joie et plaisir à vivre avec moins: se débarrasser d’anciens livres et de jouets qui ne leur plaisent pas pour acheter avec leur gain, un seul objet qu’ils veulent mais, vraiment.

© Mitsiko Miller, 2014. Toute œuvre originale jouit de la protection d’un droit d’auteur. Veuillez me demander la permission avant de reproduire une partie ou la totalité de cet article.

Publicités

5 thoughts on “L’art de l’essentiel en famille

  1. Ca me rappelle une discussion ce matin avec la nounou de mon fils, sur le fait qu’ils aillent emprunter des livres à la bibliothèque. Mon fils adore, c’est leur rdv hebdo ! Il apprend en même temps le sens du prêt et du rendu. Une grande valeur ! Et ça évite de surcharger la maison de livres ;)

    • Oui!
      La simplicité se vit souvent dans les petits choses, qui laissent place à la prise de conscience de la gratitude et de la richesse des échanges entre humains.
      Merci de votre partage :)

      Mitsiko

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s