L’histoire du petit mot

J’ai autour de moi une quantité innombrable de fées extraordinaires qui me comblent au plus haut point. L’une d’elle, Linda, une très chère amie (au départ, elle a été ma monitrice LLL) qui m’accompagne sur le chemin de femmes de coeur engagées, sait à quel point j’aime les baumes pour le coeur et m’a envoyée celui-ci aujourd’hui. J’ai tout de suite pensé à Chantal, une autre femme de coeur et enseignante, qui écrit ce genre de mots à ses élèves. Je suis tout plein de gratitude pour elles et pour toutes les personnes qui touchent et ouvrent le coeur des enfants, petits et grands. – Mitsiko Miller, cpc :)

Un jour, une prof demande à ses élèves de noter le nom de tous les élèves de la classe sur une feuille et de laisser un peu de place à côté de chaque nom.

Puis, elle leur dit de penser à ce qu’ils pouvaient dire de plus gentil au sujet de chaque camarade et de le noter à côté de chacun des noms. Cela prit toute une heure jusqu’à ce que tous aient fini et avant de quitter la salle de classe, les élèves remirent leur copie à la prof.

Le week-end, la prof écrivit le nom de chaque élève sur une feuille et à côté toutes les remarques gentilles que les autres avaient écrit au sujet de chacun.

Le lundi, elle donna à chaque élève sa liste. Peu de temps après, tous souriaient.
«Vraiment?» entendait-on chuchoter…
«Je ne savais pas que j’avais de l’importance pour quelqu’un! »
“Je ne savais pas que les autres m’aimaient tant” étaient les commentaires que l’on entendait dans la salle de classe.

Personne ne parla plus jamais de cette liste. La prof ne savait pas si les élèves en avaient parlé entre eux ou avec leurs parents, mais cela n’avait pas d’importance. L’exercice avait rempli sa fonction. Les élèves étaient satisfaits
d’eux-mêmes et des autres.

Quelques années plus tard, un élève mourra au Vietnam et la prof alla à son enterrement. L’église était comble. Beaucoup d’amis étaient là. L’un après l’autre, ils s’approchèrent du cercueil pour lui adresser un dernier adieu. La prof alla en dernier et trembla devant le cercueil. Un des soldats présents lui demanda: “Est-ce que vous étiez la prof de maths de Marc?”

Elle hocha la tête et dit : “Oui.”

Alors, il lui rétorqua: « Marc a souvent parlé de vous. »

Après l’enterrement, la plupart des amis de Marc s’étaient réunis. Les parents de Marc étaient aussi là et ils attendaient impatiemment de pouvoir parler à la prof.
«Nous voulions vous montrer quelque chose» dit le père de Marc et il sortit son portefeuille de sa poche. «On a trouvé cela quand Marc est tombé à la guerre. Nous pensions que vous le reconnaîtriez.»

Il sortit du portefeuille un papier très usé qui avait dû être recollé, déplié et replié très souvent.
Sans le regarder, la prof savait que c’était l’une des feuilles de la fameuse liste des élèves contenant beaucoup de gentilles remarques écrites à l’époque par les camarades de classe au sujet de Marc.

«Nous aimerions vous remercier pour ce que vous avez fait» dit la mère de Marc «Comme vous pouvez le constater, Marc a beaucoup apprécié ce geste. Tous les anciens élèves se réunirent autour de la prof. »

Charlie sourit et dit :«J’ai encore ma liste. Elle se trouve dans le premier tiroir de mon bureau.»
La femme de Chuck (surnom pour Charlie) dit : «Chuck m’a prié de la coller dans notre album de mariage.»
«Moi aussi, j’ai encore la mienne, dit Marilyn. Elle est dans mon journal intime.»
Puis, Vicky, une autre élève, prit son agenda et montra sa liste tout usée aux autres personnes présentes. « Je l’ai toujours avec moi. Nous l’avons tous gardée.»
La prof était si émue qu’elle dut s’asseoir. Elle pleurait pour Marc et pour tous ses amis qui ne le reverraient plus jamais.

Dans le quotidien avec les autres, nous oublions trop souvent que toute vie s’arrête un jour et que nous ne savons quand ce jour arrivera.

C’est pourquoi il est important de dire aux personnes que l’on aime qu’elles nous sont importantes. Dites-le leur avant qu’il ne soit trop tard!

Chaîne de lettres reçue par courriel aujourd’hui via ma tendre amie Linda :)

Mitsiko Miller est coach et mère parfaitement imparfaite de deux maîtres zen de 9 et 11 ans. Avec Projet famille en harmonie, elle accompagne adultes et enfants pour les aider à vivre leur harmonie. Suivez son blogue.

pubenfantmontreal_mai

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s