Vos enfant ne sont pas vos enfants

Gibran_FRIl y a quelques années, j’ai relu le Prophète avec un nouveau regard: celui d’un parent. Les poèmes de Gibran peuvent être confondants pour certains qui se rebutent aux termes utilisés et questionnent le type « d’appartenance » auquel Gibran fait allusion. Je retiens de ces magnifiques vers, que nos enfants ne sont pas nos « possessions », des « choses », des vases vides à remplir ou des « objets » à former. Il sont des êtres à part entière et qui ont droit à notre respect et à notre amour. Marshall B. Rosenberg suggère de voir chaque enfant comme Gandhi, un être à traiter avec respect, tendresse et honneur. – Mitsiko Miller, cpc

Et une femme qui portait un enfant dans les bras dit,
Parlez-nous des Enfants.
Et il dit : Vos enfants ne sont pas vos enfants.
Ils sont les fils et les filles de l’appel de la Vie à elle-même,
Ils viennent à travers vous mais non de vous.
Et bien qu’ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.

Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées,
Car ils ont leurs propres pensées.
Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes,
Car leurs âmes habitent la maison de demain, que vous ne pouvez visiter,
pas même dans vos rêves.
Vous pouvez vous efforcer d’être comme eux,
mais ne tentez pas de les faire comme vous.
Car la vie ne va pas en arrière, ni ne s’attarde avec hier.

Vous êtes les arcs par qui vos enfants, comme des flèches vivantes, sont projetés.
L’Archer voit le but sur le chemin de l’infini, et Il vous tend de Sa puissance
pour que Ses flèches puissent voler vite et loin.
Que votre tension par la main de l’Archer soit pour la joie;
Car de même qu’Il aime la flèche qui vole, Il aime l’arc qui est stable.

Tiré du Prophète de Khalil Gibran

Mitsiko Miller est coach et mère parfaitement imparfaite de deux maîtres zen. Elle accompagne adultes et enfants pour les aider à vivre leur harmonie. Suivez son blogue.

Publicités

2 thoughts on “Vos enfant ne sont pas vos enfants

  1. Juste magnifique, merci pour ce partage, je découvre la parentalité bienveillante doucement depuis la naissance de mon fils qui a maintenant un an. Je découvre aussi la DME, montessori etc. Je passe pour une « bizarre » auprès de beaucoup de monde mais peu importe. Je fais de mon mieux même si ça ne marche pas toujours et que je me dis parfois que je fais tout de travers.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s